Les aliments à manger bio en priorité

La nutrition naturelle sans pesticide ni antibiotique est de retour. Les médias, forums de conversation et publicités donnent de bio une image d’un produit de luxe. Évidemment, on sait tous que manger bio permettre de prendre soin de sa santé. En plus, le goût et la saveur de ces produits frais sont sans pareil, redonne l’envie de les manger. Toutefois, ça coute plus cher que les autres et a moins d’avoir un portefeuille blindé, il n’est pas toujours raisonnable d’acheter tout bio. Alors, si vous n’avez que quelques aliments en bio à privilégier, les quelle choisir ? Voici quelques aliments qui valent vraiment le coup d’acheter bio.

Les fruits et Légumes

Les fruits sont généralement à consommer avec la peau comme pour les pommes par exemple. Or, une pomme non bio empeste beaucoup de traitements chimiques. Les fraises contiennent des pesticides perturbateurs endocriniens qui peuvent provoquer des cancers d’organisme tout comme les pêches. En effet, elles sont aussi envahies par du captane et de l’iprodione. Les pêches dépassent même les normes européennes sur les limites de pesticides autorisées. Et le raisin est à consommer bio absolument. Pour les légumes, voici les aliments à privilégier. La salade est l’un des aliments les plus touchés par les perturbateurs endocriniens avec un taux de contamination 65,8%. Les pommes de terre déjà lavées et épluchées contiennent encore 81% des résidus de pesticides. Le poivron, généralement consommé avec la peau conserve les résidus chimiques dans les plis. Le céleri est largement baigné dans des anti-bactériens et des fongicides durant sa croissance. Pareil pour les concombres et les épinards qui affichent un taux de pesticides très élevé.

Le lait et les œufs

Les animaux producteurs de lait sont traités par des antibiotiques et nourrissent avec du fourrage non bio. Pas étonnant que les résidus se retrouvent dans le lait. D’ailleurs, une étude démontre que les produits laitiers continents beaucoup plus de résidus que les végétaux. Les œufs non bio peuvent aussi provoquer une intoxication alimentaire. Ainsi, privilégié les œufs de poules élevées en plein air, c’est plus favorable pour la santé.

Les viandes

Les élevages standard des vaches poussent les fermiers à leur fournir des doses d’antibiotiques et d’hormones très dangereuses pour la santé. De la même façon que pour le bœuf, les poules subissent les mêmes sorts. L’élevage conventionnel utilise des antibiotiques et des hormones qui se terminent forcément dans notre assiette. Ce qui n’est pas sans impact pour la santé, le contraire avec la viande de bio.

Est-ce que le bio fait maigrir ?
Quels sont les avantages et les inconvénients de l’alimentation bio ?